Les 5 minutes les + "impactantes" de ta journée !

par Ludovic d'Otreppe

1 345€ récoltés

Keeewwwwa ?!? Encore une campagne de crowdfunding ?!?

Alors oui, forcément je sais que vous avez déjà donné dans le crowdfunding pour un grille-pain qui imprime des visages de jésus (1), pour la nouvelle dent de Jeffrey (2) et/ou pour le vrai/faux premier film « it’s all good » (3) … d’où, après ces success-story, la simple évocation du mot « crowdfunding » vous mets sur vos gardes et vous serrez un peu plus fort votre portefeuille.

Et pourtant, je vais (essayer de) vous convaincre que cela vaut la peine de prendre 5 minutes de votre temps pour vous arrêter sur le projet Good-to-Give. Suivant ce projet depuis son lancement en 2012 via mes échanges avec Dominique (aka tonton Domi), je suis prêt à parier que si vous prenez ces 5 minutes, elles seront potentiellement les plus impactante de votre journée !

« L’ouverture d’esprit n’est pas une fracture du crâne » (4)

Le projet a démarré sur une idée simple mais complexe à mettre en œuvre (bref une idée qui avait tous les attributs d’une bonne idée) : contribuer à la lutte contre la précarité en construisant une plateforme logistique de (re)distribution de produits neufs non alimentaires capable de communiquer d’égal-à-égal avec les systèmes de logistique de la grande distribution en Belgique. Soit faire les choses bien … mais en très grand, voire même très très grand vu l’ampleur du problème … (pour rappel, le risque de pauvreté ou d’exclusion sociale touche plus de 2 millions de personnes en Belgique (5), ce qui fait quand même beaucoup de monde à aider) !

« Le travail d’équipe est essentiel : en cas d’erreur, ça permet d’accuser quelqu’un d’autre »

La mise sur pied d’une telle plateforme a été rendue possible par le dévouement sans limite de toutes les équipes de G2G : des initiateurs du projet qui y ont injectés leurs savoir-faire et leur cheveux blancs, aux équipes de terrain qui se démènent tous les jours pour trouver de nouvelles sources d’approvisionnement (de 0 à 63 partenaires en 7 ans) et intégrer de nouveaux bénéficiaires (4 mios € de produits redistribués dépassé en 2019) !

« Les aspirations des pauvres ne sont pas très éloignées des réalités des riches » (6)

Aujourd’hui, G2G est devenu la courroie de transmission indispensable – et jusque-là absente – entre les associations sur le terrain qui manquent de tout (en Belgique, près d’une personne sur six vit en dessous du seuil de pauvreté) et le monde industriel qui doit gérer des surplus (plus de 100 millions de produits neufs non alimentaires invendus chaque année (7)). Face à cette situation, G2G contribue à aider des dizaines de milliers (oui, oui, tu as bien lu « milliers » avec "s" !) de personnes précarisées au quotidien.

Parmi les multiples impacts positifs de G2G, je suis toujours particulièrement attentif et impressionnés par les résultats de l’opération « Back to school » à chaque rentrée scolaire. Concrètement c’était 64,900 produits scolaires divers distribués en 2019 pour aider les enfants des milieux précaires dans leur rentrée … c’est beaucoup et du coup ça te fait pas mal relativiser ton souci de gamin en plein décalage horaire à cause de ses grasse-matinée pendant les vacances …

Voilà, tout est dit, chiffres à l’appui ! N’hésitez donc pas à transformer ces 5 minutes de lecture en quelque chose d’impactant en marquant votre soutien à ce projet et à son équipe via votre contribution financière et/ou le partage de cette initiative vers le plus de monde possible.

Merci d’avance,
Ludovic


(1) https://www.kickstarter.com/projects/852445514/grilled-cheesus
(2) https://www.indiegogo.com/projects/fundraiser-closed-tooth-goal-has-been-reached#/
(3) La campagne : https://www.youtube.com/watch?v=Kfy2iaVpEKI&feature=emb_title;
le résultat : https://www.youtube.com/watch?v=vNdaEY4iMJU
(4) Pierre Desproges
(5) Sans grande surprise, la plupart des chiffres évoqués ici ont été fournis gracieusement par G2G … c’est que je n’ai pas non plus la science infuse moi … ici en l’occurrence il s’agit de l’indicateur AROPE
(6) Pierre Desproges
(7) Source: At Kearney … via G2G évidement

— Ludovic

Goods to Give en 1 minute

Chaque année des produits neufs non alimentaires de première nécessité d’une valeur de près de 100 millions d’euros ne trouvent pas preneur dans la sphère commerciale classique. Dès lors ces biens sont souvent détruits, alors qu’ils pourraient profiter aux plus démunis. Encore fallait-il offrir aux entreprises une solution économique, efficace et traçable qui leur donnerait la certitude que les produits donnés ne seront distribués qu’aux personnes en précarité en Belgique.

Fort de ce constat, un groupe d’entrepreneurs belges a mis en place une solution à ce problème. Goods to Give est un webshop solidaire qui fait le lien entre d’une part le monde des entreprises et d’autre part le monde associatif en gérant une plateforme logistique et un catalogue en ligne accessible à ses organisations sociales partenaires.

Professionnalisme, grande capacité de stockage, digitalisation permettant une traçabilité complète, modèle de distribution « pull » (ce sont les organisations sociales qui commandent selon leurs besoins) caractérisent l’organisation de Goods to Give dont le modèle est unique en Belgique.

Pour pouvoir boucler son budget, Goods to Give collecte auprès des organisations sociales une modeste contribution à ses frais logistiques et doit encore compter sur le support de mécènes. Néanmoins, elle a pour ambition d’assurer son autofinancement complet et donc sa pérennité.

La valeur des produits non alimentaires neufs redistribués depuis 2014 dépasse les 20 millions €. En 2019, 1.401.330 produits neufs non alimentaires pour une valeur de plus de 4,1 millions € ont été redistribués. 63 entreprises de renom collaborent déjà avec cette plateforme « Business to Social » (B2S) qui s’adresse aujourd’hui à un réseau de plus de 350 organisations sociales dans toute la Belgique, venant en aide à plus de 210.000 personnes précarisées.

A quoi serviront vos dons ?

Vos dons seront intégralement utilisés pour l’objet social de Goods to Give après déduction des frais exposés par la société Raise&Shine scrl qui organise cette opération de crowfunding. Ils serviront à deux objectifs:

Construire le cerveau

Depuis 2012, nous avons construit le corps de Goods to Give : les bras, les jambes, le tronc, la tête. Cette organisation logistique a permis de redistribuer des millions de produits. Mais nous devons aussi construire le cerveau, c.à.d. l’outil intelligent qui gérera toute notre exploitation et monitorera en temps réel tous les flux de produits (nature, quantité, dispersion géographique, fréquence, profil de commande de chaque association, etc..) en sorte que nous affinions « le baromètre Goods to Give » qui précise ce qui est nécessaire et où c’est nécessaire. L’ERP (Enterprise Ressources Planning) que nous avons acquis et sa maintenance représente un investissement de 100.000€ entre 2020 et 2022.

Assurer le fonds de roulement

Goods to Give s’est construite grâce aux contributions d’entreprises mécènes audacieuses mais aussi grâce à ses revenus propres que sont les contributions aux frais logistiques acquittées par les institutions bénéficiaires. A ce jour, Goods to Give n’a ni capital, ni réserves. Entretemps, grandir nécessite un fonds de roulement vu les volumes traités et 100.000€ est le montant que nous estimons être le minimum nécessaire.

Et que se passerait-il si nous dépassions l’objectif de 200.000€ ?

Nous accepterions ces dons afin de démarrer d’autres projets futurs importants dans le but de favoriser le développement de Goods to Give tout en maîtrisant nos coûts d’exploitation. Un de nos rêves, par exemple, est d’amplifier notre rôle social en imaginant un projet de remise au travail, chose pour laquelle notre activité logistique est idéale. Pour cela certes des partenaires seront nécessaires, mais des ressources financières aussi.

Donations (12)

12 fantastiques donateurs soutiennent "Les 5 minutes les + "impactantes" de ta journée !"
500 €
Anonyme  —  il y a 1 an

Merci de nous faire connaître G2G

50 €
Sophie  —  il y a 1 an
50 €
Alice  —  il y a 1 an
25 €
Anonyme  —  il y a 1 an
100 €
Maxime  —  il y a 1 an
20 €
François  —  il y a 1 an
250 €
Anonyme  —  il y a 1 an

Au départ je comptais donner pour le grille-pain Jésus mais comme leur crowdfunding est clôturé, je suis obligé de me retourner sur le plan B... G.

50 €
Maud  —  il y a 1 an
50 €
Vincent  —  il y a 1 an

Très bonne initiative😉

50 €
Ivan  —  il y a 1 an