ASBL Comme Chez Nous

par Sophie Crapez

750€ récoltés

L’ASBL Comme Chez Nous lutte contre la grande précarité et le sans-abrisme en mettant en place des solutions innovantes ayant pour objectif un impact social à long terme. Les travailleurs sociaux exercent une profession essentielle ; nous avons continué notre travail auprès des personnes en situation de sans-abrisme tout au long de la période COVID-19, y compris pendant le confinement.

L'accueil de jour de l'ASBL Comme Chez Nous - le Rebond, car il s'agit de rebondir - a accueilli 1088 personnes en 2019, dont 22,2% de femmes. La moitié du public reçu a entre 18 et 45 ans. A l'échelle de l'ensemble de la Wallonie, nous réalisons près de 40% des accueils de jour dit "de bas seuil" (source : IWEPS, 2015).

Le montant de 540€ correspond à ce que nous dépensons en six mois pour notre participation aux frais de livraison des biens reçus par le biais de la plateforme Goods to Give. Pour nous, cela couvre la période hivernale (novembre à mars). Au-delà, vous soutenez notre action sur une plus longue période. Et cela donne une idée des montants pouvant déjà faire la différence ! D'avance, merci, à vous, et à Goods to Give !

En savoir plus sur Comme Chez Nous :

Nos trois leviers d’impact principaux sont, premièrement : l’accueil et l’accompagnement social en journée, deuxièmement : la création de solutions de logements à finalité sociale et, troisièmement : la dissémination de nos savoirs et expertises auprès des autres acteurs de l’action sociale, de l’administration et du politique. Ces trois leviers sont supportés par une dynamique de recherche-action ambitieuse, une approche professionnelle de la levée de fonds, une réflexion sur notre communication et notre place dans l’environnement, ainsi que notre stratégie immobilière.

Nous croyons profondément en l’humain. L’ensemble de nos activités prennent appui sur l’idée que nous ne pouvons pas faire les choses « à la place » de notre public cible. Nous ne pouvons que les accompagner, les aiguiller, les motiver, croire en eux, leur permettre de tirer des leçons de leurs expériences. Lorsque certaines personnes, en raison de problématiques telles que des troubles du comportement ou des assuétudes, ne parviennent pas à trouver leur place dans nos services, nous pouvons également tenter d’influer sur l’environnement social, politique, culturel et économique qui les entoure.

Nous aspirons à une société capable d’avoir un impact sur la précarité sociale aiguë, c’est-à-dire de l’endiguer et, à long terme, de la faire disparaître. A cette fin, il est nécessaire d’intervenir au niveau des trajectoires de vie. C’est pourquoi notre action va plus loin que l’aide d’urgence. Certains événements font rupture dans les parcours de vie (traumatismes, échecs, etc.) tandis que d’autres font levier en faveur de l’insertion. Nous plaidons pour une compréhension scientifique et une action globale de/sur ces phénomènes, dès la petite enfance. Nous mettons l’accent sur l’accompagnement social, le lien social ainsi que l’autonomie et les compétences psycho-sociales.

— Sophie

Goods to Give en 1 minute

Chaque année des produits neufs non alimentaires de première nécessité d’une valeur de près de 100 millions d’euros ne trouvent pas preneur dans la sphère commerciale classique. Dès lors ces biens sont souvent détruits, alors qu’ils pourraient profiter aux plus démunis. Encore fallait-il offrir aux entreprises une solution économique, efficace et traçable qui leur donnerait la certitude que les produits donnés ne seront distribués qu’aux personnes en précarité en Belgique.

Fort de ce constat, un groupe d’entrepreneurs belges a mis en place une solution à ce problème. Goods to Give est un webshop solidaire qui fait le lien entre d’une part le monde des entreprises et d’autre part le monde associatif en gérant une plateforme logistique et un catalogue en ligne accessible à ses organisations sociales partenaires.

Professionnalisme, grande capacité de stockage, digitalisation permettant une traçabilité complète, modèle de distribution « pull » (ce sont les organisations sociales qui commandent selon leurs besoins) caractérisent l’organisation de Goods to Give dont le modèle est unique en Belgique.

Pour pouvoir boucler son budget, Goods to Give collecte auprès des organisations sociales une modeste contribution à ses frais logistiques et doit encore compter sur le support de mécènes. Néanmoins, elle a pour ambition d’assurer son autofinancement complet et donc sa pérennité.

La valeur des produits non alimentaires neufs redistribués depuis 2014 dépasse les 20 millions €. En 2019, 1.401.330 produits neufs non alimentaires pour une valeur de plus de 4,1 millions € ont été redistribués. 63 entreprises de renom collaborent déjà avec cette plateforme « Business to Social » (B2S) qui s’adresse aujourd’hui à un réseau de plus de 350 organisations sociales dans toute la Belgique, venant en aide à plus de 210.000 personnes précarisées.

A quoi serviront vos dons ?

Vos dons seront intégralement utilisés pour l’objet social de Goods to Give après déduction des frais exposés par la société Raise&Shine scrl qui organise cette opération de crowfunding. Ils serviront à deux objectifs:

Construire le cerveau

Depuis 2012, nous avons construit le corps de Goods to Give : les bras, les jambes, le tronc, la tête. Cette organisation logistique a permis de redistribuer des millions de produits. Mais nous devons aussi construire le cerveau, c.à.d. l’outil intelligent qui gérera toute notre exploitation et monitorera en temps réel tous les flux de produits (nature, quantité, dispersion géographique, fréquence, profil de commande de chaque association, etc..) en sorte que nous affinions « le baromètre Goods to Give » qui précise ce qui est nécessaire et où c’est nécessaire. L’ERP (Enterprise Ressources Planning) que nous avons acquis et sa maintenance représente un investissement de 100.000€ entre 2020 et 2022.

Assurer le fonds de roulement

Goods to Give s’est construite grâce aux contributions d’entreprises mécènes audacieuses mais aussi grâce à ses revenus propres que sont les contributions aux frais logistiques acquittées par les institutions bénéficiaires. A ce jour, Goods to Give n’a ni capital, ni réserves. Entretemps, grandir nécessite un fonds de roulement vu les volumes traités et 100.000€ est le montant que nous estimons être le minimum nécessaire.

Et que se passerait-il si nous dépassions l’objectif de 200.000€ ?

Nous accepterions ces dons afin de démarrer d’autres projets futurs importants dans le but de favoriser le développement de Goods to Give tout en maîtrisant nos coûts d’exploitation. Un de nos rêves, par exemple, est d’amplifier notre rôle social en imaginant un projet de remise au travail, chose pour laquelle notre activité logistique est idéale. Pour cela certes des partenaires seront nécessaires, mais des ressources financières aussi.

Donation (1)

Un super donateur soutient "ASBL Comme Chez Nous"
750 €
victor  —  3 months ago

Félicitations à Comme Chez Nous et à Goods to Give pour votre dévouement inlassable et enthousiasme en faveur des plus démunis de notre société qui ont tellement besoin d être entourés et encouragés à rebondir.