Trust me, it's good to give!

#BOARD

by Laurent-Paul Van Steirtegem

3 415€ raised

(TEXTE EN FRANCAIS CI-DESSOUS)

Back in 2012, Goods to Give was just the dream of a handful of committed individuals. Their drive was even bigger than their dream - I joined the project.

Over the last 8 years, I have discussed our project with many different people. The feedback is overwhelmingly positive. The reaction I keep on hearing is 'how on Earth is it possible this wasn't existing already?'.

It's true - Goods to Give is a great idea: it allows companies to donate goods they're about to destruct to people for whom shampoo, toys or diapers, even from a discontinued line or with an outdated packaging, can represent a life changer.

The proof the concept works is in the numbers. Over the years, many top tier companies have become donors. In 2019 alone, we distributed products for a market value in excess of 4 M€. A network of carefully vetted, locally active charities ensures those products reach people who need them most. Goods to Give has become a strong, professional and reliable organization.

And still, it is evident that we need to do more. We have ambitious goals: by 2024, our aim is to double the number of products we collect and redistribute. We know we can - will you help us?

Participating in our crowdfunding campaign, regardless of the amount given, means you will contribute to this growth. You will help us convince more companies to work with us. You will allow us to create the logistics to move those (many!) boxes around. You will ensure people can take proper care of themselves and of their families. You will contribute to making the world a better place.

A heartfelt thank you to all of you who will contribute - trust me, it's good to give!

____


J’ai rejoint le projet Goods to Give en 2012, lorsqu’il n’était encore qu’une idée portée avec talent par quelques enthousiastes. Leur enthousiasme était contagieux.

Depuis lors j’ai eu l’occasion de parler de notre concept avec beaucoup de gens, venant d’horizons très différents. A chaque fois, ou presque, la même réaction : « bon sang, mais c’est bien sûr » (ou sa variante : « comment est-ce possible que cela n’existe pas depuis plus longtemps ? »).

Goods to Give est une évidence, un concept simple qui permet (et normalement je déteste cette expression) un vrai « win-win » entre les entreprises qui donnent des produits qu’elles s’apprêtent à détruire, et des femmes et des hommes pour qui ces produits sont utiles, voire même vitaux.

Depuis lors, le projet a fait du chemin, et surtout il a prouvé qu’il marche. Au fil des années, de plus en plus d’entreprises de premier plan nous ont rejoint. En 2019, nous avons redistribué des produits d’une valeur marchande de 4 million d’euros Un tissu d’associations locales nous aide à en faire bénéficier ceux qui en ont le plus besoin. L’organisation Goods to Give s’est structurée et professionnalisée.

Et pourtant, il est clair que l’on peut, que l’on doit faire plus. Nos objectifs sont ambitieux : d’ici trois ans, nous souhaitons doubler le nombre de produits redistribués par notre intermédiaire. C’est possible, nous le savons. C’est nécessaire, nous le sentons. Et c’est intelligent, vous le comprenez.

En participant à notre campagne de crowdfunding, quel que soit le montant que vous donnerez, vous participerez à la croissance de notre projet. Vous nous aiderez à convaincre plus d’entreprises de travailler avec nous. Vous contribuerez à un monde plus juste, et au renforcement des passerelles si nécessaires entre les entreprises et la société dans son ensemble. Déjà, un énorme merci – vous verrez, it’s good to give!

______

— Laurent-Paul

Goods to Give en 1 minute

Chaque année des produits neufs non alimentaires de première nécessité d’une valeur de près de 100 millions d’euros ne trouvent pas preneur dans la sphère commerciale classique. Dès lors ces biens sont souvent détruits, alors qu’ils pourraient profiter aux plus démunis. Encore fallait-il offrir aux entreprises une solution économique, efficace et traçable qui leur donnerait la certitude que les produits donnés ne seront distribués qu’aux personnes en précarité en Belgique.

Fort de ce constat, un groupe d’entrepreneurs belges a mis en place une solution à ce problème. Goods to Give est un webshop solidaire qui fait le lien entre d’une part le monde des entreprises et d’autre part le monde associatif en gérant une plateforme logistique et un catalogue en ligne accessible à ses organisations sociales partenaires.

Professionnalisme, grande capacité de stockage, digitalisation permettant une traçabilité complète, modèle de distribution « pull » (ce sont les organisations sociales qui commandent selon leurs besoins) caractérisent l’organisation de Goods to Give dont le modèle est unique en Belgique.

Pour pouvoir boucler son budget, Goods to Give collecte auprès des organisations sociales une modeste contribution à ses frais logistiques et doit encore compter sur le support de mécènes. Néanmoins, elle a pour ambition d’assurer son autofinancement complet et donc sa pérennité.

La valeur des produits non alimentaires neufs redistribués depuis 2014 dépasse les 20 millions €. En 2019, 1.401.330 produits neufs non alimentaires pour une valeur de plus de 4,1 millions € ont été redistribués. 63 entreprises de renom collaborent déjà avec cette plateforme « Business to Social » (B2S) qui s’adresse aujourd’hui à un réseau de plus de 350 organisations sociales dans toute la Belgique, venant en aide à plus de 210.000 personnes précarisées.

A quoi serviront vos dons ?

Vos dons seront intégralement utilisés pour l’objet social de Goods to Give après déduction des frais exposés par la société Raise&Shine scrl qui organise cette opération de crowfunding. Ils serviront à deux objectifs:

Construire le cerveau

Depuis 2012, nous avons construit le corps de Goods to Give : les bras, les jambes, le tronc, la tête. Cette organisation logistique a permis de redistribuer des millions de produits. Mais nous devons aussi construire le cerveau, c.à.d. l’outil intelligent qui gérera toute notre exploitation et monitorera en temps réel tous les flux de produits (nature, quantité, dispersion géographique, fréquence, profil de commande de chaque association, etc..) en sorte que nous affinions « le baromètre Goods to Give » qui précise ce qui est nécessaire et où c’est nécessaire. L’ERP (Enterprise Ressources Planning) que nous avons acquis et sa maintenance représente un investissement de 100.000€ entre 2020 et 2022.

Assurer le fonds de roulement

Goods to Give s’est construite grâce aux contributions d’entreprises mécènes audacieuses mais aussi grâce à ses revenus propres que sont les contributions aux frais logistiques acquittées par les institutions bénéficiaires. A ce jour, Goods to Give n’a ni capital, ni réserves. Entretemps, grandir nécessite un fonds de roulement vu les volumes traités et 100.000€ est le montant que nous estimons être le minimum nécessaire.

Et que se passerait-il si nous dépassions l’objectif de 200.000€ ?

Nous accepterions ces dons afin de démarrer d’autres projets futurs importants dans le but de favoriser le développement de Goods to Give tout en maîtrisant nos coûts d’exploitation. Un de nos rêves, par exemple, est d’amplifier notre rôle social en imaginant un projet de remise au travail, chose pour laquelle notre activité logistique est idéale. Pour cela certes des partenaires seront nécessaires, mais des ressources financières aussi.

Donations (25)

25 magic donors are supporting "Trust me, it's good to give!"
200 €
Charlotte  —  9 months ago
100 €
Lode  —  9 months ago
200 €
Anonymous  —  11 months ago
100 €
Janwillem & An  —  11 months ago

Great initiative!

15 €
Joachim  —  11 months ago
100 €
Anonymous  —  1 year ago
100 €
Anne Joseph  —  1 year ago

Superbe initiative! Nous lui souhaitons une belle réussite!

100 €
Michael  —  1 year ago

Great initiative Laurent ! Well done ;)

100 €
Sébastien  —  1 year ago

Très belle organisation Laurent-Paul. Bravo pour cette implication et tous mes voeux de succès pour la suite! And you are right, it's good to give!

250 €
Anonymous  —  1 year ago

Well done!